Today, we live ! – Emmanuelle Pirotte

par | Sep 8, 2015 | Oeuvres contemporaines | 22 commentaires

today-we-live    Et encore un premier roman de la rentrée littéraire. Et pour une fois, pas un premier roman français qui se regarde le nombril, ô merci !

    Encore un roman sur la 2e GM ? Oui, c’est vrai ! Oh non, on n’en peut plus de cette époque… Oui, c’est vrai… Bon tant pis, je vais en lire un autre alors… Non, non, surtout pas !!

Le premier roman d’Emmanuelle Pirotte raconte cette période de débandade de fin de guerre pendant laquelle les soldats allemands sont entrés dans les villages français, déguisés en soldats américains pour mieux les abuser. Sur le devant de cette toile de fond historique, elle place deux personnages principaux. Tout d’abord, il y a Renée, petite fille juive de sept ans. La pauvre enfant a été passée de main en main afin de la sauver d’un avenir funeste. C’est ainsi qu’elle est confiée par mégarde à deux soldats américains qui sont en fait allemands. Mathias est l’un des deux. Mais au moment de tuer l’enfant, il fait un autre choix et abat son camarade. Une histoire forte et très particulière s’installe entre ces deux personnages.

Mais ce premier roman ne se contente pas de raconter l’histoire entre un soldat infiltré et une enfant. Il offre pour commencer un tableau d’une France de fin de guerre, des habitants qui ont peur, qui ont faim et qui ne savent plus à quels saints se vouer. De plus chaque personnage de ce récit est intéressant dans la mesure où il n’est ni tout à fait bon, ni tout à fait mauvais. Ne cherchez pas dans ce roman qui sont les bons ou qui sont les méchants, il n’y en a pas. Il n’y a que des êtres humains empêtrés dans la complexité de leur nature, désireux de survivre, à la recherche de ce qui est bon pour eux.

Un roman bien écrit, un récit dense, qui ne se lit pas tout seul comme la moitié de ce qu’on lit maintenant, dans lequel il y a au final peu de dialogues, rendant à la parole son importance.

Un coup d’essai réussi. Une auteur dont je suivrai le parcours.

rentréelogo2015   logo-68 premières fois

                                  6/589 (1%)                                                5/68

 

22 Commentaires

  1. jostein59

    C’est un peu ma reflexion quand je lis que la toile de fond est la seconde guerre mondiale…j’essaierai de faire fi de mes à priori si ce livre croise ma route.

    • Stephie

      Oui, en effet, on s’aperçoit qu’on n’en sait en fait jamais trop sur cette période 😉

  2. Inconscient

    Je n’ai pas de raison moi pour l’ignorer, car j’ai pas lu beaucoup sur cette période. Bonne journée.

  3. Jerome

    Je compte m’y lancer la semaine prochaine et j’ai un bon pressentiment d’après ce que tu en dis 😉

  4. keisha

    Je l’ai lu il y a peu, en tournant les pages, j’aime bien l’écriture. Billet écrit hier. Pourtant les romans autour de la 2nde GM, ce n’est pas trop ma tasse de thé, mais là j’ai appris des choses quand même. Un bon premier roman, original!

  5. aifelle

    Je trouve qu’en cette rentrée les livres qui parlent de près ou de loin des conséquences de la deuxième guerre mondiale sont particulièrement nombreux. Le retour du refoulé ? Je note celui-ci.

      • Aifelle

        On en voyait toujours quelques uns, mais cette année j’ai l’impression d’un raz-de-marée .. ou alors c’est moi qui vais systématiquement vers ces livres-là ?

      • Stephie

        Je ne saurai trop te dire 😉

%d blogueurs aiment cette page :