Amorostasia – Cyril Bonin

par | Déc 9, 2015 | Bande dessinée | 30 commentaires

Amorostasia1    Mais pourquoi tous ces gens se figent-ils ? Ils ne meurent pas pour autant mais ils sont aussi durs que la pierre et leurs âmes semblent avoir quitté leurs corps. Ce qu’ils ont ? Une drôle de maladie ! La maladie d’amour. Et c’est une véritable épidémie qui se répand : les gens qui s’aiment vraiment se figent. Et ce virus, on lui donne un nom, l’Amorostasia.

Comment s’en prévient-on ? En guérit-on ? Nul ne le sait. Alors un docteur décide de prendre des mesures drastiques. Une journaliste, Olga Politof, à défaut de s’être figée dans les yeux de son petit ami, va tenter de percer ce mystère à jour. Elle va d’ailleurs faire la connaissance de Kiran, un jeune homme qui a établi son fond de commerce sur la maladie. Et cette rencontre va les emmener bien plus loin qu’ils ne l’auraient imaginé.

Une sublime BD, magnifiquement dessinée, qui traite avec talent de ce qu’est Amorostasia2l’amour. Bien évidemment, on y montre aussi la manière dont les hommes essaient de s’approprier et de profiter de chaque événement, on y montre la peur, la délation, la manie si humaine de mettre à part ceux qui nous semblent différents… Alors si on se met à tenter d’éradiquer l’amour…

Dans la foulée, j’ai lu le tome 2. Je dois reconnaître que j’avais été un peu frustrée par la fin du 1 et que je voulais connaître la suite. Personnellement, j’ai beaucoup aimé ce second tome. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il est parfait mais il pose de bonnes questions et je voulais vraiment en savoir un peu plus sur le sort de Kiran et d’Olga. On y voit les réseaux de résistance, la volonté de vivre et de continuer à aimer malgré la peur et les dénonciations. Une Bd qui ne parle pas que d’amour mais qui nous montre les hommes dans toute leur diversité. Donc je peux me mettre au rang de ceux qui n’ont pas été déçus (même si j’ai un peu craint à la lecture d’une ou deux planches à la fin de l’opus).

la bd de la semaine

 

Blueberry  Mort du tsar  Nanami1

              Jacques                                       Lasardine                                     Bouma

La poudre d'escampette    grand_mechant_renard   coeur de pierre

             Noukette                                               Jérôme                                            Laurie

zai zai zai   maître-des-livres  petit-pc3a8re-noel-4

               Yaneck                                         Karine                                               Syl

30 Commentaires

    • Stephie

      Je vois seulement ton commentaire 🙁 je viens de te rajouter
      On tourne entre Noukette, Jacques, Yaneck et moi 😉
      Bises

      • yaneckchareyre

        C’est ainsi que l’on me définit oui

      • Stephie

        🙂

  1. lasardine

    je fais partie de ceux qui ont été déçus par le second volet, même si je comprends une certaine nécessité

  2. noukette

    J’ai cru comprendre que l’auteur n’en resterait pas là… et qu’un troisième tome serait dans les tiroirs. Du coup si ce tome 2 est charnière, hâte de lire cette possible suite !

  3. laurielit

    Je découvre cette BD par ta chronique…elle semble assez profonde dans le traitement du sujet et ce virus qui fige les gens est assez drôle je dois dire. Je regarderai à la médiathèque. bisous

  4. framboise

    mhuuuuum, déjà lu du billet dessus, me tâte, me tâte, mais tu donnes sacrement envie coquine !
    bisous ma belle

  5. Marguerite

    J’ai aimé les deux tomes ! J’ai préféré le premier (je n’avais pas été frustrée par la fin comme toi) mais j’ai aimé le côté « thriller » du deuxième aussi.

  6. Kidae

    J’ai beaucoup aimé le tome 1 et ma bibliothèque vient d’acquérir le tome 2 que j’ai réservé :-).

%d blogueurs aiment cette page :