Boucle d’Ours – Stéphane Servant / Laetitia Le Saux

par | Déc 9, 2014 | Enfants | 20 commentaires

Boucle-dours    Pourquoi je chronique un album pour petits enfants aujourd’hui ? Parce que les gens sont d’une bêtise crasse. Après avoir lu, il y a quelques temps Le jour du slip / Je porte la culotte de Percin et Gornet, afin de comprendre ce qui pouvait mettre les gens en pétard à ce point, je m’étais déjà dit que les gens ne savaient vraiment plus quoi faire de leur indignation. Alors quand Jérôme a parlé de la colère et l’indignation de certains parents apprenant que leurs enfants allaient devoir lire cet album dans le cadre d’un prix jeunesse, pensez bien que ma curiosité naturelle s’est faite entendre. C’est dans les allées du Salon de Montreuil que j’ai pu le lire pour la première fois. Jérôme avait amené son exemplaire à Noukette, qui le tenait serré dans son sac. Pensez bien que la littérature dangereuse se cache sous le manteau.

    Alors de quoi est-il question dans cet album ? Le grand carnaval de la forêt approche et dans la famille Ours, on prépare son déguisement avec beaucoup d’attention. Papa Ours va se déguiser en grand méchant loup, Maman Ours en Belle au Bois dormant. Mais éclate un scandale d’envergure ! Petit Ours a décidé de se déguiser en Boucle d’Ours : couette, jupe et tout le tralala ! Mais Papa Ours ne l’entend pas de cette oreille ! Son ourson déguisée en petite fille ! Hors de question ! Mais quand surgit le loup, déguisé lui-même en petit chaperon rouge, Papa Ours va devoir courber l’échine… et changer lui aussi de déguisement…

    Allons y franchement, cet album est une pépite ! J’ai gloussé en le lisant et explosé de rire en voyant la tête de l’ours dans son déguisement final. Cette seule image pourrait en valoir la lecture ! Un album intelligent qui joue avec l’intertexte des contes et raconte avec simplicité le goût des enfants à se déguiser, que ce soit en fille ou en garçon.

    Les indignations de certains parents, je vous renvoie à l’article de Jérôme pour les extraits choisis, sont pour moi révélateurs de deux choses : la tolérance n’est décidément pas donné à tous par la fée du berceau et ce sont ces gens-là et leurs idées mal placées qui me font peur.

    Je m’explique. La France est remuée depuis plusieurs mois par la légalisation du mariage gay, de la possibilité d’adopter pour les coupes homosexuels, par la théorie des genres. Cela horrifie certains sous couvert de religion, de modèle, etc. Soit, je ne m’étendrai pas là-dessus dans ce billet de blog. Mais aller voir un truc malsain dans un album qui montre la naïveté, la fraîcheur et la simplicité d’un enfant voulant se déguiser en fille, on hallucine. C’est juste un album rigolo sur le déguisement. Pas une incitation au travestissement. Les gens qui voient ce genre de choses dans un album juste enfantin et drôle… eh bien, je me demande si ce ne sont pas eux les pervers, pour voir des choses là où il n’y a rien.

    Cela me fait penser à ce que j’ai lu sur Facebook l’autre jour. Un père se serait indigné d’une couverture d’album, refusant que son enfant puisse l’avoir entre les mains. Le prétexte ? Le père Noël a perdu son pantalon… Je vous laisse juge de la supposée indécence de la couverture…

Passera-passera

    Alors lecteurs de ce blog, faites un acte engagé et achetez cet album (et même le dernier cité) à vos enfants pour Noël et riez avec eux des facéties des enfants. Si vous êtes blogueurs, faites un petit billet, sinon vos avis sont les bienvenus ici.

Une lecture commune avec Jérôme et Noukette.

20 Commentaires

  1. françoise

    ahaha merci à vous 3 pour cette lecture commune et ces très beaux billets indignés contre la bêtise humaine ….

  2. Jerome

    C’est juste un album rigolo, voila. Très rigolo même. A lire, à faire lire, à offrir et à partager. Ni plus ni moins 😉

  3. dan

    Non mais franchement… Dans quelle société vit-on? Ce sont, de mon point de vue, ceux qui voient le mal partout qui sont atteints!!!
    T’ai-je raconté qu’un parent d’élève m’a récemment demandé si je ne trouvais pas choquant de montrer « La liberté guidant le peuple » de Delacroix à son fils de 14 ans? J’ai demandé s’il fallait le mettre au pilori…

    • Stephie

      Et tu voulais mettre qui au pilori ? L’élève ou ses parents ? Hi hi hi !

  4. titoulematou

    Bonjour,
    j’ai recu ce livre dans le cadre du prix des incorruptibles… et j’ai craqué aussi, j’attends janvier et je le lirai à mes élèves de mater!!!

    • Stephie

      Bravo ! J’espère que tu ne seras confronté à aucun chien de garde 😉

      • titoulematou

        vu l’age des enfants et le milieu ou je bosse………ça devrait aller . mais j’entends déjà les éclats de rire!

      • Stephie

        Je l’espère 🙂

  5. Syl.

    Je trouve que le petit ours a l’air épanoui et coquin, même avec des boucles d’or ! C’est noté Stéphie… depuis que Jérôme en a parlé sur FB la dernière fois.

  6. Kikine

    Je ne comprendrais jamais la bêtise humaine de certains ! Comment monter en épingle des choses qui n’en valent pas la peine.
    Je vais répêter ce que je viens d’écrire chez tes cooéquipier de lecture : J’adore ce genre de livres et il cadre très bien avec les inter-genres dans ma famille (maman garçon manqué, petite fille princesse-qui-voulait-un-pénis, petit garçon qui combat avec des épées et un diadème sur la tête.

%d blogueurs aiment cette page :