Foutre le camp – Une photo, quelques mots

Vous aimerez aussi...

22 réponses

  1. caroline b. dit :

    Très émouvant…

  2. Sarah dit :

    Ma belle, tu devrais faire lire ça au concerné.
    Tu exprimes très bien ce qu’il peut ressentir.
    Je vous embrasse tous les deux.

  3. Parfois c’est la seule porte de sortie pour que les personnes qui nous entourent nous considèrent enfin…
    Très bien tourné en tous cas.

  4. dan dit :

    Superbe texte. Plein de bises.

  5. ada dit :

    J’ai lu Stephie… et je t’envoie tout mon amour. Ton fils il trouvera sa voie (voix ? ) et je suis sûre qu’il le fera de belle manière. Il est bien entouré et a reçu de l’amour à revendre. Il a de quoi faire face.

    • Stephie dit :

      Merci d’être passée lire. Ce texte aurait bien besoin d’être retravaillé. Mais j’ai eu envie de l’écrire d’un seul jet de coeur, pour digérer, un peu. Et oui j’espère qu’il trouvera voie et voix. Je t’embrasse bien fort

  6. Très beau texte, j’ai ressenti ça tellement de fois que j’en ai encore des frissons à voir des mots posés sur ces impressions que je gardais pour moi…

  7. Josplume dit :

    Un très beau texte, fort et poignant… qui reflète bien l’impossibilité que l’on a parfois –souvent ? – à s’exprimer et à s’affirmer face à certaines personnes. Bravo !

  8. titounette51 dit :

    « Fais tout péter, cries, plus fort, fous le camp »…les mots écrits par un ami la semaine dernière ! C’est parfois la seule solution pour faire savoir qui l’on est !
    Le texte est poignant, il fait écho à des situations vécues…

  9. Valerie dit :

    Ca sonne tellement vrai que je crains que ce ne soit une fiction. Grhhh

  10. Leiloona dit :

    J’espérais que ce ne soit pas entièrement autobiographique, mais à la lecture des commentaires, il semble que oui ..
    Lis lui ce texte.
    C’est important de lui parler. Tu as évacué ta colère grâce aux mots, tu peux aussi apaiser en lui faisant lire.

    • Stephie dit :

      Il y a forcément une part de subjectivité et de fiction, mais tout est parti d’un truc terrible vécu il y a une dizaine de jours.
      On en a beaucoup parlé, j’ai mis pris parti pour lui, devant lui
      Mais je vais lui faire lire ce texte, oui 😉

  11. Tu nous livres une belle part de toi dans ce texte et cela le rend merveilleux.

Laisser un commentaire