Hey June – Fabcaro & Evemarie

par | Jan 15, 2020 | Bande dessinée | 40 commentaires

hey   Un Fabcaro dessiné par quelqu’un d’autre que lui ? Allez, chiche ! Hey June nous propose une série de strips, dans un format souple et carré. A prix mini.

    Apparemment les puristes de Fabcaro ont été un peu remués qu’il ne dessine pas lui-même. Dois-je vous dire que, perso, j’étais contente de m’épargner son trait minimaliste ? Rhoooo, Stephie… genre, tu sais dessiner, toi… Plus sérieusement, je pense que le trait d’Evemarie colle super bien au travail de Fabcaro. Et j’ai adoré la tronche de June, ses yeux jamais bien ouverts, et sa frange qui lui bouffe le front. Hey June se dévore d’un trait.

    Hey June nous fait partager une journée de June, donc. C’est une illustratrice de 30 ans, qui vit seule avec son ours en peluche, dont elle oublie régulièrement le nom latin et sexy dont elle l’a affublé. En quelques pages, on revisite donc la vie d’une jeune trentenaire et je me suis bien marrée, je dois le reconnaître. Je n’aime pas toujours ce que fait Fabcaro, dérangée même une fois par ce que j’ai analysé comme de la basse condescendance. Mais scénariser la vie de la nana qui dessine le projet, forcément, ça oblige à rester respectueux… même si la dérision est palpable à chaque page.

   Le principe : trois cases et un gag par page.

    Et c’est plutôt réussi ! Certes, je n’ai pas ri à chaque gag et je ne suis pas certaine que cette BD restera très longtemps dans mes souvenirs. Néanmoins, je me suis tapée un vrai shoot de bonne humeur, au réveil un dimanche matin. Et à ce prix là (seulement 9.90…), on ne va pas se refuser quelques fous-rires.

    J’ai adoré les punchlines sur l’édition et la création, celles sur les parents. D’autres sur le célibat et l’arrêt de la clope m’ont semblé un peu réchauffées, mais j’ai tout de même bien ri. Alors rajoutez à cela des intrusions ponctuelles et hilarantes des Beatles, et vous aurez une vision d’ensemble de ce chouette cocktail de début d’année.

Tous les liens chez Moka

 

 

40 Commentaires

  1. Mokamilla

    Je le dis vraiment rarement d’un album, mais j’ai franchement détesté.
    Un ennui à la hauteur de ma déception moi qui suis très bon public de l’humour de Fabcaro.

  2. Mo'

    Ah, tu n’as pas mâché ton plaisir !
    Bon… moi je reste sur une grosse pointe de déception tout de même…

    • Stephie

      Je l’ai lue comme une « BD de fille, quoi ». Ce qui me fait sourire dans cette histoire, c’est de voir un auteur qui tire à boulet rouge sur les « romans d’amour », faire quelque chose d’aussi tartignole que ce qu’il se permet de dézinguer. Autant te dire que ça n’ajoute pas grand chose à l’estime que je pouvais avoir de ce monsieur 🙂

  3. noukette

    Je l’ai déjà oubliée moi….. ça sent quand même le travail de commande je trouve… petite forme le Fabcaro sur ce coup là !

  4. gambadou

    Je préfère quand c’est une longue histoire. Je ne commencerai pas Fabcaro par celui-là.

  5. Soukee

    Tu sembles être la seule plutôt conquise par ce titre (je me souviens de ta vive réaction pour Et si l’amour c’était aimer). S’il croise mon chemin en médiathèque, je le feuilletterai mais je ne suis pas sûre de le lire. J’aime trop Fabcaro pour me prendre de volée une grosse déconvenue. 😉

  6. nathaliesci

    Bon, si j’ai bien compris tous les commentaires, comme j’aime bien Fabcaro, je ne devrais pas aimer celle-ci… Si je tombe dessus à la bib, j’y jetterai un oeil !

  7. Enna

    je ne peux pas dire que je sois franchement attirée, les planches que j’ai vue m’ont à peine fait sourire 😉

    • Stephie

      Les planches partagées chez Moka ne m’avaient guère convaincue non plus, mais d’autres sont beaucoup plus drôles

%d blogueurs aiment cette page :