L’école me déteste – Jézéquel & Miremont

Vous aimerez aussi...

36 réponses

  1. Aurélie B. dit :

    Ça donne envie ! Il peut se lire à partir de quel âge ?

  2. cuné dit :

    Bravo Gaëtan, tu te débrouilles comme un chef pour donner ton avis. Excellente idée ce partage de blog mère-fils ! Vivement demain 🙂

  3. Mokamilla dit :

    Titre de circonstance puisque je reprends le télétravail ce jour…
    Tu me rappelles justement que moi aussi j’ai une PAL avec des titres de cet éditeur.
    Très bon choix pour un thème qui est – hélas – au cœur des préoccupations scolaires.
    Parlons-en, lisons sur ce sujet, échangeons. C’est indispensable.
    Et bonne semaine ici Gaëtan !

  4. Mylene dit :

    j’aime beaucoup ce genre de texte engagé ! (bon, clairement je suis contente de ne pas avoir d’enfant qui risque d’être un jour harcelé et je suis inquiète pour mes nièces….)
    Bravo Gaëtan !

  5. Fanny dit :

    Bonjour et merci pour cette chouette présentation ! Je garde aussi un bon souvenir de ce roman, dont tu présentes très bien l’essentiel.
    Hâte de lire tes prochains avis !

  6. Coryne dit :

    L’avis est simple mais concis. Cette histoire m’interpelle car j’étais dans la même situation petite mais dans une école religieuse donc avec TRES peu d’effectif donc sans le problème de harcèlement mais il restait ce problème de différence d’âge ! j’attends les autres commentaires.

  7. Ludo dit :

    Noté pour le jour ou la librairie va réouvrir! L’âge à partir duquel on peut le lire m’intéresse aussi ( ah, ces profs qui ne peuvent pas s’empêcher de penser à leurs élèves…)
    Merci ! Et à demain!

  8. Le Muscadier dit :

    Très bon choix d’éditeur et de collection Gaétan ! Ravi que ce roman t’ait plu. C’est un joli texte qui aborde un sujet difficile (le harcèlement scolaire comme tu l’as bien décrit) d’une façon très abordable (dès 9-10 ans pour répondre à celles et ceux qui se posent la question). Et c’est une histoire vraie, mise en mots pour l’occasion par son protagoniste et par sa maman, ce qui permet d’avoir au sein du même livre les ressentis aussi bien de l’enfant que de ses parents. Bonne continuation à toi, c’est un plaisir de te lire.

    • Stephie dit :

      Gaétan : merci pour votre gentil commentaire, ça me touche d’en avoir un de l’éditeur du livre que j’ai lu. Et merci pour les précisions sur les conditions d’écriture du livre

  9. Lisenn dit :

    Merci pour ce commentaire qui me donne envie de découvrir ce livre! C’est une belle analyse! Bravo Gaetan, des bises pour toi et ta maman !

  10. Sophie dit :

    Merci Gaetan pour cette chronique. Ton avis donne envie de le lire ou le faire lire. Tu le conseilles pour quel âge ?

  11. Chadia dit :

    Belle chronique Gaëtan ! Bravo ça donne envie de le lire

  12. Guyot Élise dit :

    Merci Gaëtan pour ton avis sur ce livre. Ça donne envie de découvrir Ferdinand et de le faire lire à ma fille ( qui a 13ans et qui est très sensible à ce genre de sujet…). Je suivrai tes prochaines critiques !

  13. argali dit :

    Merci pour ce conseil de lecture. Un roman que je ne connaissais pas mais qui devrait plaire à mes élèves. Merci pour ton avis !

  14. Rafafa dit :

    En voilà une bonne idée de lecture… Je la note!

  15. Blandine dit :

    Merci Gaëtan pour cet avis qui me donne envie de lire ce livre et de le faire lire (à les garçons). En plus, j’aime beaucoup ce que propose cet éditeur !

  16. Un sujet intéressant ! Je note et bravo à Gaetan qui ose se lancer !

  17. Eidyia dit :

    Super article pour une première critique !
    Mon fils étant un peu dans la même situation (Pas aussi grave heureusement), je vais m’empresser de lire ce roman, merci pour la découverte !

Laisser un commentaire