Mens sana in corpore sano

Vous aimerez aussi...

36 réponses

  1. saxaoul dit :

    Ce que tu dis là est très touchant Stephie. Tu sais, des valises au fond du coffre on en a tous. Moi, je ne les dépose pas sur les aires d’autoroute mais sur les sentiers de rando. D’ailleurs, la derniere fois que j’ai voulu faire ça, je me suis rendue compte que la valise avait déjà été déposée avant, sans que j’en prenne pleinement conscience. Il y a bien entendu parfois quelques valises qui ont tendance à revenir. J’essaie de les accueillir et de les regarder partir, jusqu’à la proche fois, ou pas.
    Quoi qu’il en soit, je te souhaite beaucoup de réussite. Je sais que ce tu vis est difficile à avaler. Mais tu vas y arriver !!!!

  2. Laurielit dit :

    Beau billet…tu te relèves, tu te reconstruis avec de l’amour. La méchanceté et le regard des autres est une grande difficulté.
    Mauvaise nouvelle : on ne peut pas être aimé de tout le monde
    Bonne nouvelle : on en a rien à foutre (enfin on essaie).
    Je t’embrasse fort

  3. Je te souhaite d’y arriver, tu sembles en avoir réellement l’envie, c’est déjà un point essentiel. Et oui, tu as de la valeur, et pas uniquement à te yeux, aux nôtres aussi.

  4. eirenamg dit :

    Hello Stephie, je te souhaite de te sentir de mieux en mieux et que ça continue à te faire du bien. Même si on ne se connait qu’à travers les lectures, et de beaux moments à discuter, tu es une personne agréable, drôle et qui est un petit rayon de soleil à chaque fois que je te croises. Je comprends c’est difficile d’oublier le regard des autres mais je ne doute pas que tu vas continuer à élaguer ce qui te fait du mal. Bon courage pour la suite du programme. Bises amicales Nath

  5. Alix (Liliba) dit :

    Tu peux aussi te tourner vers la nourriture asiatique si tu aimes ça : hyper équilibré et « goutû » tout en restant léger. Et c’est bon pour la santé. Je suis allée voir récemment une femme qui pratique les médecines chinoises : acupuncture, hypnose et qui travaille aussi sur la nourriture. Je mange sain et bon et j’adore !

  6. Alix (Liliba) dit :

    Quant aux valises… j’ai parfois l’impression d’avoir des malles !!! 🙁

  7. Albertine dit :

    Beau billet ! je l’écris ici plutôt que de te le dire en mode privé sur Facebook. Te « rencontrer » cette année m’aura menée sur des chemins que je n’aurais jamais pensé arpenter. J’apprécie que nous « marchions » ensemble et que nous accordions nos pas sur les jolis sentiers de l’écriture.

  8. paikanne dit :

    Je te souhaite d’y arriver, très sincèrement. J’aime beaucoup la métaphore des valises ; pour ma part, je sais que je n’arriverai jamais à les déposer, mais si je pouvais déjà les rendre plus légères, cela me plairait. Bon dimanche 🙂

  9. « Certains boivent, d’autres se droguent. Moi, j’ai noyé mes douleurs dans la nourriture. J’ai compensé. Et on sait désormais que l’on peut avoir une addiction au sucre, que cette merde fonctionne comme une drogue. »

    Je suis exactement dans ce cas-là. Mon addiction au sucre a commencé au collège (où j’ai subi le harcèlement scolaire) et depuis je gère mes émotions avec ça. C’est également à ce moment-là que je me suis mise à avoir un rapport désastreux avec mon corps. J’ai fait mon premier régime à 15 ans, pensant que j’étais grosse alors que je ne l’étais pas, et pendant 15 ans j’ai enchaîné régimes et crise de boulimie. Il a fallu que j’atteigne mes 28 ans, que je fasse une dépression qui me fasse prendre plus de 35 kilos et que je devienne grosse pour de bon (et même obèse) pour que je décide que maintenant j’allais arrêter les conneries et cesser de malmener mon corps. J’ai laissé tomber les régimes (qui sont de toute façon une aberration) et j’ai découvert la méthode Zermati avec laquelle j’ai réussi à stabiliser mon poids en 2013 et à le maintenir pendant 3 ans. Depuis le début de cet été j’ai recommencé à perdre mais la route est longue, j’ai 35 kilos à perdre, toujours de gros soucis émotionnels et une addiction au sucre à tuer 🙂

    Et oui, il faut être prêt psychologiquement pour perdre du poids, parce que bien souvent on se sert de celui-ci comme d’un bouclier entre le monde et nous ; et si nous ne sommes pas prêts à perdre cette protection, alors on ne perd pas – ou on perd et on reprend aussitôt derrière.

    Bref. Courage Stephie. You can do it. <3

  10. Sandrine dit :

    Je t’envoie plein de bonnes ondes pour que cette démarche entreprise réussisse à merveille.
    Fais toi confiance 🙂

  11. keisha41 dit :

    Moi je te dis bravo, les petits ruisseaux, etc. c’est banal mais pour perdre du poids ET ne pas en reprendre, c’est vrai, il faut du temps de la patience , et fais toi plaisir aussi de temps en temps.
    (anecdote pour te faire rigoler, mais bon, je ne suis pas à plaindre je gère, j’ai repéré qu’en supermarché les seuls soutiens gorge à ma taille sont rayon… gamine! (et ça c’est nouveau!)

  12. Des bisous Stephie ! Il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour réussir… et/ou attendre le moment venu. Et ton chemin aide celles qui te lisent, moi d’ailleurs déjà qui manque tellement de confiance en moi, et qui à 44 ans s’attelle enfin à changer ça, la timidité, et comme tu le dis le sentiment d’imposture… 😉 Cesser d’être une petite souris.

  13. Laure Micmelo dit :

    Je t’envoie plein d’énergie, pour les moments où tu en manqueras, et tu te diras : non, je tiens le coup, un petit coup d’énergie, et ça repart !

  14. Enna dit :

    Je me reconnais tellement dans ton billet, j’ai vraiment le sentiment que tu parles un peu de moi! (Dis donc, déjà que tu parlais carrément de moi dans ton roman , je vais finir par croire qu’on est un peu jumelles) J’ai perdu du poids récemment «grâce» à une allergie qui m’a obligée à changer mon alimentation mais je retombe vite dans les vieux démons : je ne fume pas, je ne bois presque pas mais quand ça ne va pas, je mange… Bisous et bon courage!

    • Stephie dit :

      Sans doute que cette allergie t’a contrainte à arrêter certains produits tout faits et nocifs de notre alimentation quotidienne. J’imagine que tu dois davantage utiliser de produits non transformés. Et merci pour tes bonnes ondes 😉

  15. aifelle dit :

    Qu’est ce que ça peut faire que tu aies sauté du train deux fois, ça te préparait tout simplement à faire mieux la prochaine fois ! Cette société qui exige la performance parfaite du premier coup, il faut lui tordre le cou. L’essentiel c’est que tu restes dans le plaisir et le respect de ce que tu es, il me semble que tu es bien partie 🙂

  16. Frankie dit :

    Je te souhaite beaucoup de courage dans ton régime, je sais ce que c’est, j’en fait régulièrement depuis plus de vingt ans, en me disant allez, c’est la dernière fois que j’impose ça à mon corps. Ce n’est pas que ça ne marche pas, comme on t’a dit, ça marche très bien au contraire quand tu ne fais plus d’excès, le problème c’est qu’on replonge régulièrement, car il faut le reconnaître, se maîtriser sur le long terme, c’est chiiiant 😀

  17. Eve dit :

    Tu es une battante, dans tous les domaines de la vie !

Laisser un commentaire