The book of Ivy – Amy Engel

  book-ivy-1  Quand je n’arrive plus rien à lire, je me plonge dans un bon page turner pour ados. Et en général, ça fonctionne bien. Cette fois, ça a mieux que fonctionné. J’ai bien pensé ne pas aller réveillonner à Noël pour pouvoir le terminer. Et pourtant, même si j’avais vu beaucoup d’éloges sur ce titre, une part de moi était perplexe et pensait tomber sur une énième dystopie.

    Dans un monde futur, les hommes se sont tellement détruits qu’ils ne sont plus très nombreux sur Terre et qu’ils ont dû s’organiser en petites communautés. Dans l’une d’entre elles, deux familles se sont opposées pour le pouvoir : Les Lattimer et les Westfall. Les Lattimer, qui l’ont emporté, exercent une politique sécuritaire implacable et ont instauré un système de mariage arrangé. Le but affiché : éviter de nouveau les conflits. Histoire de proposer un symbole fort, le fils Lattimer, Bishop, va être uni à Ivy, la plus jeune fille des Westfall. Mais depuis leur plus tendre enfance, Ivy et sa soeur Callie, sont élevées dans l’idée de venger la mort de leur mère. C’est ainsi qu’Ivy est chargée d’assassiner son futur mari…

    Voilà un roman vraiment très addictif et qui ne tombe pas dans tous les clichés du genre. Bien évidemment, on nous montre à quel point notre société est en train d’exploser en plein vol et que nos descendants vont galérer pour se remettre de tout ça. Mais les personnages ne sont pas caricaturaux et l’histoire de chacun d’entre eux est intéressante. Comme Ivy, au départ, on rêve de vengeance. Et puis… Bishop a un sale prénom est vraiment un type bien. Et on s’aperçoit assez vite que les adultes utilisent leurs enfants pour tenter de régler leurs propres conflits. Néanmoins, Ivy ne voit pas comment reculer… Un roman qui ne renie pas les codes de la dystopie mais qui propose une trame qui va bien plus loin que l’éternelle question amoureuse. Un roman sur les origines, sur la manipulation, les secrets et sur la possibilité que chacun a de mener sa vie comme il l’entend. Des thèmes parfaits pour nos grands ados.

    J’ai dévoré ce bouquin, je me suis beaucoup attachée aux personnages et j’ai beaucoup aimé la fin de ce premier tome. Il me tarde vraiment de lire la suite.

12 réflexions au sujet de “The book of Ivy – Amy Engel”

  1. Uhhhhh ça me plait, je note, d’autant que g autour de moi de la poulette ado qui, suis sûre, va adorer 😉
    merci poulette
    et je t’embrasse bien fort pour ce dernier jour de l’année <3

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :