Une photo, quelques mots (44)

Vous aimerez aussi...

57 réponses

  1. blogadrienne dit :

    c’est vrai, faut que les filles se défendent toutes seules (et ça aussi, c’est de tous les temps)
    ton texte vaut un réquisitoire!

  2. paikanne dit :

    Un thème d actualité, malheureusement…

  3. Si on se fait belle on est une pute si on se camoufle on n’est pas une femme. Finalement longer les murs et disparaitre… qui n’a pas vécu ce que tu racontes si bien? Merci pour ton texte Stephie

  4. Fred Mili dit :

    waouh… est-ce aussi « difficile » que ça le métro ?
    Un texte qui cueille au réveil.

    • Stephie dit :

      Le métro, la rue… Les réflexions, c’est du vécu. Les mains qui traînent : je me suis posée la question la semaine dernière, en descente de métro mais le monsieur est vite descendu…
      Je n’ai pas vécu la suite mais quand on lit les articles et témoignages sur le sujet, c’est effarant.
      L’incivilité de certains hommes est vraiment une horreur.

  5. Anne-Véronique dit :

    Oui, heureusement !

  6. Ludo dit :

    Et voila… On arrive ici le lundi matin, avec le sourire et l’espoir d’une journée ensoleillée, et on est cueilli a froid! 🙂 le texte dit peu mais on vit tout! On sent la tension dès l’ouverture… Un sujet délicat, que tu traites parfaitement, la preuve il m’a fait froid dans le dos… Bravo!

  7. enna dit :

    ouh là, dur mais certainement tellement vrai… Bravo pour ce texte.

  8. Ludo dit :

    Stephie> non grosse semaine, peu de temps et lorsque j’ai eu du temps… La phot ne m’a pas inspiré grand chose… Alors cette semaine je ne suis qu’un lecteur!:)

  9. saxaoul dit :

    J’ai la chance d’habiter dans une petite ville maintenant et je ne connais plus cela mais j’imagine trop bien ce qui se passe dans le métro et ailleurs.
    Tu as eu raison d’écrire ce texte. Je ne sais pas si ça servira à éviter le problème mais les femmes qui subissent cela se sentiront moins seules si on en parle.

  10. titine75 dit :

    Un texte choc comme souvent avec toi, un texte juste qui montre bien la difficulté d’être une jeune femme, d’affirmer sa féminité. Encore un très beau texte !

  11. L insatiable dit :

    Ton texte est juste, terriblement juste. Il me fait penser à ce court métrage qui tourne sur les réseaux actuellement sur cet homme qui ne bouge pas dans le RER pendant qu une fille se fait violer… Le silence des autres est tout aussi coupable… Bravo pour ce texte.

    • Stephie dit :

      J’avais vu aussi un micro-trottoir avec une fille qui fait aux mecs ce qu’ils font, eux, habituellement. Ca calme bien, je trouve 😉
      Merci pour ton commentaire

  12. 1conscient dit :

    J’ai pris le métro pendant 9 ans, et tout ce que tu dis est vrai car j’ai vu l’inimaginable. Et j’imagine j’usqu’ou peuvent aller ces abrutis quand ils sont a l’abri du regard. Bonne journée.

  13. françoise dit :

    bravo bravo bravo …. suis retourneboulée !

  14. sabariscon dit :

    C’est très fort et tellement vrai! J’adore ta première phrase qui plante d’emblée le sujet dans toute sa gravité et dans toute son horreur!

  15. coquillette dit :

    Chapeau, Stephie : un texte qui sonne très juste et qui s’attaque avec subtilité à un sujet difficile ! En effet, il doit parler à beaucoup (de femmes ?).

  16. Merci pour ce texte qui montre une triste réalité à laquelle on s’habitue malheureusement… une main baladeuse (…) ça m’est arrivé une fois. J’étais tellement choquée que j’en ai été marquée très longtemps. Un jour je l’ai raconté et mes auditeurs ne comprenaient pas que ça m’ait autant traumatisée…

  17. trezjosette2 dit :

    Une évolution de la société qui fait peur…et on parle d’égalité des sexes… être obligée de se déguiser pour ne pas attirer l’attention et se déplacer normalement… terrible ce texte mais il ne reflète que trop bien l’actualité.
    bravo Stéphie

  18. LADY MARIANNE dit :

    bonjour-
    une participation émouvante et tristement vraie-
    et la passivité des autres voyageurs bien souvent-
    bravo pour cette histoire trop souvent d’actualité !!

  19. coquillette dit :

    Je ne commente pas souvent (c’est vrai, c’est mal), mais j’aime bien faire de petits tours ici 😉

  20. Leiloona dit :

    Fichtre, un texte choc. Ça te va comme un gant ! 🙂

    (Ton texte m’a fait penser à ce que j’ai vécu samedi soir … espérons seulement que la fin ne sera jamais la même … )

  21. Brrr !!! cela me rappelle une route en vélo de retour du collège avec une copine, dans une petite ville de province, et un gros dégueu qui nous a dévoilé son anatomie sur sa mobylette. Nous n’avons jamais roulé aussi vite jusque chez ma copine et je n’ai plus jamais eu l’esprit tranquille en vélo après ça même avec une bombe lacrymo dans la poche….

  22. sarah dit :

    Gloups… quel texte fort. Et malheureusement vrai.
    Voilà bien une chose qui ne me manque pas depuis trois ans. Mais toi, si! 😉

  23. pausekikine dit :

    ohh que tu me rappelles de mauvais souvenirs. Je suis bien contente d’avoir quitté cette ambiance lourde pour une femme en région parisienne !
    Que je souffle maintenant que je vis loin de tout cela.
    Cela reste navrant et bien pesant et tu as su dégager encore une fois ce malaise avec une formidable plume incisive.

  24. Un joli texte très réaliste, bravo 🙂

  25. manika27 dit :

    J’ai le souvenir d’un homme qui m’a interpellée en me disant « vous êtes belle » avec tellement de douceur dans la voix que je m’en souviens encore … malheureusement j’ai aussi vécu le pire ! Merci pour ce texte

Laisser un commentaire