Une photo, quelques mots (82)

halal-food

© Kot

    La couverture parfaite. Qui va bien pouvoir imaginer que je me suis planqué là, dans ce boui boui infâme. Bon, c’est une sacrée cachette même si je sens le graillon et que je dois virer les clébards qui tentent de pisser au coin de ma guérite.

    Et puis pour observer, c’est pas mal aussi. Du matin au soir, peu importe l’heure, ça défile et ça veut manger. Et je ne vous dis pas ce que certains entassent. Pas étonnant que la planète étouffe.

 Des jeunes, des vieux, des hommes, des femmes. Des survets-casquettes aux costards cravate. De mon échoppe, je vois passer le monde dans son intégralité. Je parle avec chacun, sans distinction.

    Salade, tomates, oignons ? Quelle sauce avec les frites ? Je vous mets une boisson avec la formule ? Y a pas à dire, le kebab, ça rapproche.

    Sans déconner, les gens sont arrogants, en fait. Ils sourient peu, sont pressés. Ils râlent que ça ne va pas assez vite, qu’il n’y a pas assez de sauce, qu’il y en a trop, que la frite est molle… qu’ils ont autre chose à faire, eux… Et puis aucun ne fait gaffe au clodo du coin qui a la dalle et regarde tout le monde manger plus qu’ils n’a faim.

    Après quinze jours, au milieu d’eux, je n’en peux plus. J’ai pris ma décision. Je vais les éliminer, tous.

    Qu’est-ce qu’elle a cette gosse à me regarder ainsi droit dans les yeux ? Qu’est-ce qu’elle est jolie avec ses grands yeux noirs, sa peau d’ébène et ses nattes collées sur son crâne !

    – Non, non, Dieu, tu ne peux pas faire ça ! Tu n’avais qu’à pas le créer à ton image !

une-photo-quelques-mots

18 réflexions au sujet de “Une photo, quelques mots (82)”

  1. Ohlala!Je sens que Dieu ne va pas tarder à passer à l’acte!Déjà qu’il avait l’air bien énervé la derniere fois…Bon le problème c’est qu’on va tous y passer aussi et moi je ne suis pas trop pressée!….J’adore que ce soit cette petite fille qui ait reconnu Dieu…..

    Répondre
  2. Chère Madame Stephie,

    Vous nous décrivez là un dieu vengeur, tel qu’il en existait un dans l’ancien testament. Depuis, Dieu a évolué, il est devenu un produit plus « cool » dont le message est relayé par sa boite de communication au Vatican.

    Notre cabinet de veille nous a déjà signalé votre vision très cynique dans votre précédent texte, et nos équipe marketing ont détecté une baisse de popularité de notre lient de 0,02 %.

    Nous vous serions gré de ne pas continuer ces attaques injustifiées contre un produit aussi cool et has been que Dieu. Les maigres recettes du dernier Denier du Culte ne nous permettent pas de vous assigner devant les tribunaux, mais comme nous le faisait remarquer note responsable juridique : « c’est celui qui dit qui y’est. »

    Vous savez aussi bien que nous que Dieu n’a pas besoin d’intervenir, les humains sont sufisament cons pour se faire disparaître sans l’aide de personne.

    Cordialement

    Saint Pierre, chef de rayon

    Répondre
  3. J’adore, j’ai pas du tout vu venir la chute (enfin je la cherchais, mais pas imaginé ça 🙂 ).
    Cela dit, je suis assez d’accord avec le constat qu’il fait, pour beaucoup de gens.

    Répondre
  4. J’ai adoré ton texte, ton écriture, je me suis énervée avec toi et j’ai ri de ta chute (de texte!)

    Répondre
  5. Ah ah ah, en lisant ton texte, j’avais la voix d’un homme avec une gouaille à la française, de style Gabin. Sacré voc’ ! 😀

    (Le commentaire de Nimentrix m’a fait hurler de rire … il est fort ce petit, il ira loin.)

    Répondre
  6. Oulala, elle nous a énervé Dieu ! Mais je crois qu’il n’a pas tort … Ses observations sur les gens sont fondées, malheureusement. Mais si au lieu de les éliminer, ils essayait de les rendre meilleurs ? Espérons qu’il prenne la bonne décision :).

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :