Et sur ta peau, déposer un baiser

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Un texte plein de sensualité…
    C’est toujours difficile de laisser partir l’aimé, l’attente est longue et tout autant sublime.

  2. Valerie dit :

    Pour une fois, enfin on se comprend, c’est la femme qui s’en va et l’homme qui reste dans l’attente. J’aime beaucouo ta phrase « Chaque courbe de ton corps eveille en moi ce que je croyais mort. »

  3. Un texte plein de fluidité qui me fait penser à une valse, très beau.

  4. J’aime beaucoup le regard que le narrateur pose sur celle qu’il aime. Ta plume est délicate, sensible. Elle se marie bien avec l’amour.

  5. janickmm dit :

    Des allers et retours, comme la bouche à la peau qui embrasse tout le corps, et éternellement, recommence

Laisser un commentaire