Vies volées – Matz & Mayalen Coust

par | Avr 25, 2018 | Bande dessinée | 40 commentaires

Vies volées est une BD qui traite d’un sujet poignant de l’histoire de   l’Argentine : celui des 500 bébés volés entre 1976 et 1983.

    Les vies volées, ce sont celles de ces enfants placés en adoption après que leurs parents ont été assassinés par le régime dictatorial de l’Argentine. Dans cette fiction, Mario est persuadé ne pas être le fils biologique de ceux avec qui il a grandi. Alors, il entraîne son meilleur ami Santiago dans sa quête. En effet, en 1998, grâce aux progrès de la science, l’ADN permet d’avoir accès plus facilement à sa filiation.

    Afin de séduire Victoria, la jeune infirmière du centre de prélèvement, Santiago se prend même au jeu du test. Mais ce qu’il découvrira va changer sa vie à jamais.

Un sujet poignant

    Ce n’est pas ma première lecture sur le sujet. Je me permets donc de vous conseiller Lettres à une disparue de Véronique Massenot ainsi que La Perrita d’Isabelle Condou. J’ai toujours trouvé cet épisode de l’histoire d’une grande violence. Alors suivre un jeune homme dans la quête de ses origines me tentait beaucoup quand j’ai ouvert cette BD. Et j’ai été satisfaite par les nouveaux éléments que j’ai appris à ce sujet.

Mais un scénario un peu faible

    Je dois reconnaître que cette BD ne m’a pas particulièrement happée. J’ai trouvé les dialogues un peu plats, les liens un peu rapides (donnant l’impression d’une grande facilité). Ainsi, j’ai eu du mal à créer une quelconque empathie avec ces personnages dont le destin est pourtant bouleversant. Et la fin arrive de manière abrupte, sans que l’on ait réellement réussi à percevoir à quel point le personnage concerné pouvait souffrir de la situation.

    Une lecture en demi-teinte par manque de puissance dans les dialogues selon moi. Mais un très bel album dont les couleurs pastel tranchent harmonieusement avec le fond de l’histoire.

Tous les liens sont chez Mo’

 

40 Commentaires

    • Stephie

      Oui les deux titres que j’ai cités ont réellement été des coups de coeur

    • Stephie

      Après, je ne suis pas forcément l’étalon de référence. Tout cela est très subjectif 😉

  1. Mo'

    Bon… j’avais bien aimé moi !!! 😛
    Et je note les références que tu cites 😉
    Merci merci ! 🙂

    • Stephie

      Je crois que ces derniers temps, je décortique beaucoup trop ce que le lis 😉 Je t’embrasse

  2. Mylene

    j’avais beaucoup aimé pour ma part 😀 mais c’est vrai que certaines choses sont un peu « rapides »

    • Stephie

      Oui et ça m’a gênée car ça rend la psychologie des gens peu crédible 😉

    • Stephie

      Peut-être aimeras-tu plus que moi. Sinon, j’ai signalé deux très bons livres sur le sujet 😉

    • Stephie

      C’est davantage les répliques que le scénario que j’ai trouvées plates

  3. Madame

    J’ai feuilleté cette BD aujourd’hui en librairie et le dessin, était ,pour ma part, décevant. Dommage car le sujet est prenant.

    • Stephie

      Si en plus le dessin ne t’a pas convaincue… je te conseille plutôt les romans que j’ai cités alors 😉

    • Stephie

      J’espère que tu trouveras très vite un roman qui te sorte de cette demi-panne de lecture 😉

  4. saxaoul

    Je l’ai repéré cette semaine, dans la revue « Je bouquine » si mes souvenirs sont exacts. Est-ce que tu penses que c’est lisible par des élèves de collège ?

      • saxaoul

        Merci !

      • Stephie

        😉

  5. Nathalie

    Bon bon bon… Vu ton avis assez mitigé et le nombre de bd que j’ai déjà noté cette semaine, je crois que je vais faire l’impasse sur celle-ci !

  6. Karine

    Pour la violence du thème, c’est fou fou fou…
    As-tu lu « Luz ou le temps sauvage »? J’ai découvert cet épisode avec ce roman qui m’a beaucoup marquée.

  7. nathaliesci

    Je l’ai finalement lue. Et je suis d’accord avec toi, je suis un peu restée sur ma faim, ça va trop vite, ce n’est pas convaincant. Mais en plus, je ne suis pas fan des couleurs, que j’ai trouvé bien fades !

%d blogueurs aiment cette page :