Sur le sable, abandonnée…

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Albertine dit :

    J’ai pensé tout d’abord à un chagrin d’amour avant de réaliser que tu nous parlais d’exil, de ce que l’on laisse derrière soi pour un hypothétique Eldorado.

  2. stef dit :

    tout pareil qu’Albertine, très joli texte 😉

  3. saxaoul dit :

    Oui, tu as réussi. J’ai commencé à me poser des questions à partir de « Après tout qui rentrera raconter? ».

  4. Quel superbe texte ! Je me doutais que l’exil serait au bout de ta plume, car je sais à quel point c’est un sujet qui te touche et qui devrait tous nous toucher.
    J’aime beaucoup ces quelques mots « petite huître sans perle, déposée sur le sable par la marée ».
    Bravo pour ces mots et cette humanité !

  5. Nath dit :

    Sous le charme, sous le choc !

  6. Valérie dit :

    Bravo pour ce joli texte plein d’humanité.

  7. Manue Rêva dit :

    Je me doutais que tu allais aborder un sujet grave plutôt qu’une romance, les indices étaient là, dès le début !!! Et c’est réussi ! Très humain.

  8. Leiloona dit :

    Est-ce parce que je te connais bien ?
    En tout cas, la fin ne m’a pas surprise … (sans doute parce que j’avais Calais en tête, que j’ai eu cette idée, je ne sais pas. 🙂 )

    L’avenir vient toujours des enfants. (Pour ça qu’on fait ce métier, hein ! 😉 )

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :