Catégorie : Feel-Good / Chick-litt / Romance

2

La malédiction de la zone de confort – M. Lévy

    Demain sort la jolie comédie romantique, La malédiction de la zone de confort. Cela devrait ravir ceux qui suivent la délicieuse Marianne Lévy depuis ses publications en numérique.     Une comédie romantique dans le monde de la série télé ? Oh que oui, foncez ! D’autant que Rose et Ben, vous allez...

2

En quelques mots (14)

    Allez, hop, avant l’été, je vous parle de quelques romans vite lus mais que j’ai peur d’oublier très vite. Néanmoins, ils vous feront sans doute passer d’excellents moments cet été.       Minute papillon est le dernier né d’Aurélie Valognes, qui change d’éditeur et arrive chez Mazarine. J’avais lu et aimé ( à...

10

Quelqu’un à qui parler – Cyril Massarotto

    Parfois, on a envie d’une lecture toute simple, juste pour passer un bon moment. Quelqu’un à qui parler remplit ce rôle à la perfection.     Samuel vient d’avoir 35 ans et il se sent terriblement seul. Le soir de son anniversaire, il s’aperçoit d’ailleurs qu’il aurait aimé avoir quelqu’un à qui parler. Mu...

4

Un site nommé désir – Lou Borgia

    Un petit bouquin qui flirte entre romance et érotisme ? Un site nommé désir m’a accompagnée sur la route des vacances de printemps.     Lou est une jeune femme qui a créé un site ( unsitenommedesir.com). Elle y partage ses tests de sex-toys mais répond aussi aux questions que les jeunes peuvent librement poser. Tout...

6

Un merci de trop – Carène Ponte

   Quand un succès d’auto-édition s’offre le papier…     Carène est blogueuse littéraire. Elle a commencé par écrire des petites histoires du vendredi qui sont devenues un roman complet. A suivi une première publication numérique chez Librinova. Un merci de trop a rencontré pas mal de lecteurs et Michel Lafon a continué l’aventure en lui offrant une vie...

6

Joyeux suicide & bonne année – Villenoisy

    Pourquoi avoir choisi de lire Joyeux suicide et bonne année ? A cause du titre que je trouve décalé. La couverture est attrayante aussi, je trouve.      Sylvie a 45 ans ; c’est une célibataire endurcie qui pense avoir passé la date de péremption. Il faut dire qu’elle ne prend pas trop...