Les mensonges ne meurent jamais -Séverine de La Croix

  Voici un premier roman contre lequel je vois vous mettre en garde. Si vous l’ouvrez, vous risquez de ne pas pouvoir le refermer. Voilà ce qui m’est arrivé : 300 pages d’une traite. Pauvre de moi, j’avais décidé de me coucher tôt et de m’accorder une quinzaine de pages avant de dormir. Mais à chaque chapitre fini, il me fallait savoir la suite. Arrivée au milieu, je le ferme, …

Lire la suite

Une photo, quelques mots (54)

© Julien Ribot     Cet endroit, je le préférais avant. Maintenant, il est trop éclairé. Impropre à abriter la force de mon amour pour chacune d’entre vous.     Cet amour que j’aime à graver ici, dans l’écorce d’un arbre afin d’en garder une trace indélébile. Hommage à ces instants fugaces.     Je n’ai aimé aucune de vous plus fort qu’une autre. Mais vous, m’avez-vous aimé ?   …

Lire la suite

Standards – Une pièce chorégraphique de Pierre Rigal

    Hier soir, avec une amie, nous sommes allées voir un spectacle incroyable. Je vais tenter de vous en parler du mieux possible car faire la part entre le ressenti et l’interprétation ne va pas être une mince affaire.     Avec ce spectacle, je découvre le chorégraphe Pierre Rigal et depuis une bonne heure, j’épluche le net et j’aime beaucoup ce que j’y trouve, sa façon de voir …

Lire la suite

Pardonnable, impardonnable – Valérie Tong Cuong

    Le titre était déjà tout un programme, le roman est une belle leçon de vie. Vous n’en ressortirez pas indemne.     Milo a douze ans, c’est un jeune garçon plein de vie. Avec sa tante Marguerite, ils décident d’aller faire du vélo. Mais d’une situation toute banale surgit le drame : Milo chute gravement et il faut l’hospitaliser. Survivra-t-il ? Et si oui, avec quelles séquelles ? …

Lire la suite

Nos faces cachées – Amy Harmon

    Attention si vous ouvrez ce roman, vous risquez de ne pouvoir le refermer avant d’avoir lu la dernière page. Vous allez oublier votre famille, le plat que vous avez dans le four, de dormir. Il y a quelque chose d’addictif qui fait que l’on veut savoir la fin, à tout prix. Un petit quelque chose, à la fin de chaque chapitre, qui nous pousse à tourner la page …

Lire la suite

Ce n’est pas toi que j’attendais – Fabien Toulmé

    C’est le genre de BD pour laquelle il est difficile de trouver des mots. Non seulement parce qu’elle est vraiment belle mais aussi parce qu’elle est autobiographique. Donner un jugement sur cette BD, c’est aussi émettre un jugement sur l’homme et sur l’expérience de vie. Et de fait, je souffle d’avoir adoré.     Dans cette BD, Fabien Toulmé raconte avec beaucoup de franchise et de pudeur, la …

Lire la suite

Tout foutre en l’air – Antoine Dole

    Ce que j’aime le plus chez Antoine Dole, c’est son phrasé. J’aime cette musique que produit sa syntaxe, le choc que produisent ses images, la baffe que peuvent coller ses choix lexicaux. Avec un titre tel que Tout foutre en l’air, on ne pouvait s’attendre qu’à du bon, du très bon. J’adore la collection « D’une seule voix » alors je trépignais de le lire dans ce format-là. Dans ce …

Lire la suite

Une photo, quelques mots (53)

  © Romaric Cazaux Aller me faire ça à moi… A mon âge… Quel scandale ! Je suis bien trop jeune pour ça. Cette gamine est comme sa mère, il faut toujours qu’elle pourrisse la vie des gens. La mienne surtout. – Mais mamie, je ne suis pas une gamine, j’ai 28 ans. Tu pourrais sourire, c’est beau la vie qui arrive. – Justement, je n’en ai même pas 70, …

Lire la suite

Dessins cruels – Cabu

  Il y a une semaine, une bande de journalistes, qui pensait pouvoir rire de tout, a été exécutée. Je ne reviendrai pas sur le débat qui agite les foules et prend les manifestations les plus diverses. Aujourd’hui, je pense juste à des gens comme vous et moi, qui ont perdu la vie. Je ne lisais pas Charlie Hebdo, j’avais vu certaines des caricatures qu’ils publiaient. Certaines me faisaient rire, …

Lire la suite

Une photo, quelques mots (52 last)

 © Julien Ribot     « Adama, cette fois, vous avez déconné. Je vais finir par vous lâcher. »     Voici ce qu’avait dit mon avocat après que j’ai insulté le juge de fils de pute. Je ne pouvais pas franchement le blâmer mais, moi, j’en ai marre de toutes leurs conneries. J’ai volé, dealé, braqué, c’est vrai. Je mérite la prison, je le reconnais. Alors enfermez-moi, c’est tout ce que …

Lire la suite